Historique du musée:


C'est en 1984 que le Musée du Jouet de Ferrières vit le jour au cœur d'une commune rurale entre Ardenne et Condroz, à une vingtaine de kilomètres de Durbuy.

En ce temps-là, une institutrice maternelle, Maryse VANGUESTAINE, animait sa petite communauté scolaire où le jeu revêtait une importance fondamentale comme outil d'apprentissage tout autant que comme source de plaisir. C'est donc tout naturellement que Maryse s'intéressa aux jouets au point de chiner régulièrement avec son mari Freddy RIXHON sur les lieux de brocantes où ils acquirent bon nombre de pièces anciennes ou insolites relatives aux jouets et à la puériculture.

Maryse VANGUESTAINE & Freddy RIXHONt

Au fil du temps, leur grenier prit des allures de caverne d'Ali Baba. Pourquoi pas réveiller ces pièces de leur torpeur ? Leur première sortie eut lieu en 1979 lors de l'année de l'enfant. Ce jour-là, Maryse exposa ses trésors qui suscitèrent l'admiration de beaucoup, dont le Bourgmestre Freddy LEONARD qui lui dit "tu devrais ouvrir un musée et je suis disposé à t'aider".

L'opportunité se présenta en 1984 au moment de la fermeture de l'école des sœurs. Grâce aux services communaux, l'aménagement d'une première salle d'exposition fut mené à bonne cadence et la nouveauté se répandit dans le lanterneau.

Il fallait penser donner une forme organisationnelle à cette nouvelle institution, et c'est l'année suivante, en 1985, que fut créée l'ASBL "Musée du Jouet et de l'Enfant" qui racheta la collection de M. et Mme RIXHON. A partir de cette date, le Musée ouvrit ses portes tous les week-ends et les congés scolaires.

1988 reste gravé dans les annales de l'histoire du Musée grâce à une émission-jeu de la RTBF "Double sept" en direct. Ce soir-là, les candidats raflèrent tous les prix. Dès lors, les visiteurs affluèrent en grand nombre.

À partir de cette date, les salles s'étoffèrent au fil des années (plus de 1000 jouets exposés) et systématiquement, les animateurs développèrent une nouvelle thématique toutes les 2 années. Par ailleurs, un effort pédagogique important fut fourni à destination des écoles de l'enseignement fondamental.

Actuellement, le musée fonctionne principalement grâce aux volontaires qui accueillent les visiteurs. En plus, d'autres tâches requièrent la présence active d'une quinzaine de personnes pour répertorier, réparer, classer les nouvelles acquisitions et préparer les nouvelles expositions. Les réserves rassemblent plus de 8500 pièces et les dons sont reçus avec gratitude dans la mesure où ils sont uniques dans notre répertoire.